Aller au contenu principal

Office 365 – Les constructeurs font grise mine pendant que le cloud sourit

20 avril 2013

Arnaud Alcabez

Office-2013-LogoLe déclin des ventes de PC (-14% sur les 3 premiers mois de 2013) et l’absence de percée significative sur le marché des tablettes et des smartphones n’impactent plus que de manière modérée le modèle commercial de Microsoft: 20% du CA est généré par la vente de licences OEM, 45% du CA pour les contrats pluri-annuels EA pour utiliser Windows/Office pour les entreprises.

Si le marché OEM perd 14% de croissance sur le premier trimestre, la division de produits et services destinés au « Cloud Computing » (Windows Azure et Office 365) a vu pendant la même période une progression des ventes de 11%. Toutefois, malgré cela, la division on-line reste l’une des seules activités non bénéficiaires de l’entreprise, avec des pertes d’exploitation contenues à 220 millions de dollars pour le premier trimestre 2013.

Voici quelques autres indicateurs présentés lors de la conférence de presse :

  • Office 365 a représenté un revenu d’un milliard de dollars pour l’année écoulée;
  • Forte accélération des nouveaux contractants, avec une multiplication par 5 en un an;
  • Une entreprise cliente de Microsoft sur quatre dispose de licences sur le Cloud Microsoft;
  • 75% des entreprises utilisent des licences premium (c-a-d autres que les versions d’entrée de gamme P1, E1, A1);
  • Presque trois millions d’organisation Active Directory sont hébergées sur les centres de données Microsoft;
  • 50 nouveaux services « cloud » lancés sur les douze derniers mois;
  • 42.000 partenaires référencés commercialisent des services Office 365 et/ou Windows Azure dans le monde;
  • 20% d’entre-eux génèrent 80% du revenu;
  • Plus de 40% du top 40 mondial des sociétés de services (Managed Services Providers) déclarent avoir testé et/ou déployé Office 365 pour un client final.

Sources: Reuters/Microsoft

Les commentaires sont fermés.

%d blogueurs aiment cette page :