Aller au contenu principal

Nos enfants, des exclus des technologies du numérique à l’école

2 septembre 2012

Arnaud Alcabez

« Bonjour les enfants, veuillez tous sortir votre iPad de votre cartable ». Une première en Europe : Les 710 élèves de deux écoles de Belgique risquent fort d’entendre cette phrase dès la rentrée. Ces deux établissements ont demandé à leurs élèves, âgés de 12 à 19 ans, d’apporter leur tablette tactile. Une idée qui est toutefois loin de faire l’unanimité1. Deux possibilités pour disposer du précieux sésame pour cette rentrée 2012-13 : L’acheter pour 465€ ou la louer 160€ par an.

Si quelques expérimentations ont déjà eu lieu en Corrèze, en Isère et en Maine-et-Loire, nous sommes en retard par rapport à la Corée du Sud et à Singapour2 où les tablettes ont totalement remplacé les manuels et les cahiers dans certains établissements.

Certes, en France, les 12-19 ans représentent 6.327.265 personnes3 , ce qui nécessiterait un financement d’environ 4 milliards d’euros en termes d’équipement. On pourrait croire que ce soit exagéré, mais si on compare la Corée du Sud (50 millions d’habitants pour un PIB de 1.120 milliards de dollars), et la France (65 millions pour un PIB de 2.770 milliards de dollars)4, nous sommes en droit de nous demander lequel de ces deux pays prépare le mieux ses futures générations.

Les lois de 1881 de Jules Ferry stipulent que l’école de la République doit rester gratuite. Elle doit également être accessible à tous (et donc de n’importe où), ce qui n’est pas antinomique avec les outils du numérique, mais simplement une question de financement. De même, ceux qui ne jurent que par la préservation d’une éducation « à l’ancienne » ne pourront que s’incliner vis-à-vis de la Corée du Sud, en ce qui concerne le respect des traditions.

Avec l’iPad, introduire le social gaming et le serious gaming, réduire les achats de rentrée, le poids des cartables, améliorer les interactions entre les professeurs et les élèves, revoir le principe des devoirs et simplifier les contrôles continus, faciliter les mises à jour du contenu éducatif, rendre les contenus mixtes et multimédias, travailler avec des élèves d’autres pays, ré-intéresser certains élèves en difficulté, faciliter le travail collaboratif entre les élèves, favoriser la créativité et l’inspiration plutôt que d’interdire la copie sur Internet, et enfin refondre une partie de l’Education Nationale à la manière d’une SSII interne dont la mission serait de produire des contenus éducatifs innovants, sont des chantiers titanesques pour notre pays qu’il faudra bien lancer un jour.

Bonne rentrée.

Pour IT Pro, Septembre 2012

Source La Tribune: http://www.latribune.fr/technos-medias/informatique/20120823trib000715834/l-ipad-obligatoire-dans-des-cartables-belges.html
2 Source INSEE: http://www.insee.fr/fr/themes/tableau.asp?ref_id=ccc
3
Source The Telegraph: http://www.telegraph.co.uk/news/newstopics/howaboutthat/8267408/Singapore-school-uses-iPads-in-the-classroom.html
4
  Source Google: www.google.fr/publicdata

Les commentaires sont fermés.

%d blogueurs aiment cette page :