Aller au contenu principal

A quel moment intégrer la fonction tactile dans vos applications Windows ?

29 mars 2012

Arnaud Alcabez

Microsoft a présenté lors de la conférence Build son nouveau système d’exploitation, Windows 8. Actuellement en version « Community Technology Preview », sa disponibilité permet de prendre en main la nouvelle interface et préparer les applications qui seront les futurs « blockbusters » de demain. Les prochaines disponibilités annoncées sont une « Release Candidate », attendue en Avril 2012, et une version « RTM » ou commerciale en Août 2012. Ce planning permettra de préparer une arrivée massive d’ordinateurs, de portables, de tablettes spécialement étudiés pour répondre aux exigences et caractéristiques techniques de Windows 8 pour les périodes de fêtes de fin d’année.

Durant la conférence Build 2011, Microsoft a présenté un grand nombre de sessions dévoilant en détail les différents aspects des applications Metro. Une de ces sessions était destinée à expliquer les aspects essentiels (règles, bonnes pratiques) à la réalisation d’une « bonne » application Metro.

C’est particulièrement ce point qui devra être étudié avec attention. Au sens du développement en entreprise, rares sont les sociétés ayant actuellement une « core charter » de conception mettant le tactile comme une fonctionnalité native des développements en cours et dans les RFI et RFP (demande d’information et appels d’offres) qu’elles émettent. Pourtant, si ces entreprises prennaient en compte la perspective que les applications qu’elles s’apprètent à développer devront fonctionner durant plusieurs années dans l’entreprise (en moyenne, entre 5 ans et 10 ans), il serait quasiment nécessaire d’exiger dès à présent que les spécifications fonctionnelles souhaitées tiennent compte d’un usage tactile.

Dans cette perspective, la question est « Qu’est-ce que le tactile en environnement Microsoft ? » et comment s’y préparer. Cette question est l’objectif de la présentation ci-après.

Comment faire une bonne application Metro ?

En conclusion

Même si cet article est spécifiquement à lié à Metro, la politique des autres éditeurs tels que Google et Apple sont similaires, au sens où elles se dirigent vers une convergence des systèmes d’exploitation (mobile et non mobile). Ainsi, si Microsoft avance vers sa convergence entre Windows Mobile et Windows 8, de son côté, Google unifie son système d’authentication (ou SSO) inter-applications d’une part, et fait converger Android et Google Chromium. Parallèment, Apple est en train de faire converger le modèle iOS et Mac OSX Lion. C’est aussi le cas des entreprises challengers qu’il est bon de continuer à surveiller, telles que Sony et Samsung.

Pour ces trois éditeurs, la stratégie est la même :

  • Avoir une réponse cohérence à la stratégie des 4 écrans (télévisions, ordinateurs, tablettes et mobiles ou console de jeux ou tables commerciales tactiles)
  • Unifier leurs applications et leur magasins de loisirs (films, journaux, musique, etc) dans un seul store cross-devices
  • Absorber à court terme l’arrivée des technologies sans contact direct, type Kinect et autres technologies basées sur RFID

Les commentaires sont fermés.

%d blogueurs aiment cette page :